Cabinet de Chirurgie Vasculaire et Thoracique
Cabinet de Chirurgie Vasculaire et Thoracique

DYSLIPIDEMIE MIXTE

L’excès de mauvais cholestérol dans le sang peut se déposer progressivement dans les artères.

Les triglycérides font partie de la famille des graisses. Contrairement au cholestérol, les graisses ne sont pas les seules responsables d’une hypertriglycéridémie, mais chez les personnes sensibles, le sucre et l’alcool sont les précurseurs des triglycérides.

Protéger votre cœur et vos artères, c’est avec l’aide de votre médecin :

Apprendre ou réapprendre à mieux manger sans vous priver des plaisirs de la table,

Avoir une meilleure hygiène de vie.

Ce régime alimentaire n’est pas un régime « sans graisse » mais conduit à faire un meilleur choix dans celles-ci. Vous devez aussi être vigilant aux sucres et à l’alcool.

 

1 – Mangez moins gras

 

Diminuez votre consommation de matières grasses ou d’aliments riches en graisses est la première mesure à adopter.

Limiter le plus possible les matières grasses dites  « d’ajout »

Evitez la crème fraiche, le saindoux, les graisses d’oie, le beurre, la margarine, les huiles…

Repérez les graisses dites « cachées »

C’est-à-dire les graisses contenues naturellement dans les aliments. Choisissez les aliments les moins gras.

 

A éviter : charcuterie, viandes grasses de type persillées, fromages, laitages au lait entier, crème dessert, crèmes glacées, pâtisseries, viennoiseries, biscuits, chocolat.

Changez vos modes de cuisson

Privilégiez les modes de cuisson où l’ajout de matières grasses n’est pas indispensable : grillade, au four, papillote, vapeur….Evitez les fritures, les plats en sauce, les plats cuisinés…

Mangez plus de légumes

Les fibres contenues dans les légumes et les fruits gênent l’absorption du cholestérol et empêchent celui-ci de passer dans le sang.

Pensez aux crudités pour commencer votre repas,

Accompagnez vos pâtes, riz, pommes de terre par une portion de légumes,

Profitez des légumes de saison pour une plus grande variété.

Mais, attention : pas plus de 2 fruits par jour ! Les fruits sont la principale source de vitamines C de votre alimentation mais ils contiennent du sucre !

 

2 – Choisissez les bonnes graisses

 

Réduisez les mauvaises graisses (graisses saturées)

Elles sont principalement présentes dans les produits d’origine animale comme : les viandes grasses, les charcuteries, les produits au lait entier, les fromages, le beurre, la crème…

Préférerez les bonnes graisses (graisses poly-insaturées et mono-insaturées)

Elles sont présentes dans les poissons même gras, la plupart des huiles végétales et certaines margarines.

Choix des huiles

Il n’y a pas que l’huile d’olive qui aurait un rôle bénéfique dans la diminution des facteurs de risque cardiovasculaire. L’huile d’olive est riche en acides gras mono-insaturés et le rôle des acides gras poly-insaturés paraîtrait plus intéressant. Ces acides gras se retrouvent dans les huiles de noix, de soja, de colza, de pépins de raisins, de carthame, de tournesol et dans les mélanges d’huile comme ISIO 4.

L’important est de varier les huiles ! Essayez-en plusieurs car elles ont toutes un goût différent et apporteront des saveurs originales à vos plats ou salades. Achetez-les en petites bouteilles car elles ont tendance à s’oxyder avec le temps.

Rôle du soja et des margarines

Ces produits sont riches en stérols végétaux. Ceux-ci aideraient favorablement à diminuer le taux de cholestérol (lorsqu’ils sont utilisés dans le cadre d’une alimentation équilibrée). Ce sont le lait et les yaourts au lait de soja, les margarines « Proactives », Primevère et la gamme Ilô de Saint Hubert  ainsi que certaines margarine et certains yaourts.

Le poisson

Prenez l’habitude de consommer du poisson au moins 2 à 3 fois par semaine, en particulier les poissons dits « gras », riches en acides gras poly-insaturés : thon, saumon, et pourquoi pas des sardines à l’huile !

 

3 – Evitez les aliments riches en cholestérol

 

Attention aux aliments les plus riches en cholestérol ! Evitez : les abats, le jaune d’œuf, le beurre, la crème, les fromages gras, les parties grasses des viandes et les viandes persillées.

 

4 – Supprimez l’alcool

 

L’alcool est un précurseur des triglycérides, mais aussi une grande source de calories. Avoir une hypertriglycéridémie veut dire que notre organisme est très sensible à l’alcool donc :

Supprimez-le sous toutes ses formes, même les plus légères.

Attention aux bières ou cocktails dit « sans alcool » car ils contiennent beaucoup de sucre !

 

5 - Faites la chasse au sucre

 

Comme l’alcool, le sucre est un précurseur des triglycérides.

Evitez les produits sucrés, les pâtisseries, les viennoiseries, les biscuits, les chocolats, les bonbons, les glaces et sorbets, les fruits secs, les laitages sucrés, les crèmes desserts et les entremets.

 

6 – Bougez

 

Augmentez votre activité physique en privilégiant les activités d’endurance telles que la marche, le vélo ou la natation. Prenez l’escalier (oubliez l’ascenseur et les escalators), faites vos courses à pied.

Si vous avez un chien, promenez-le plus souvent et plus longtemps !

 

Objectif : il est recommandé de pratiquer 3 séances de 45 minutes d’activité physique réparties dans la semaine ou une séance de 10 à 15 minutes tous les jours et de s’efforcer d’être le plus régulier possible. 

 

 

dyslipidémie.doc
Document Microsoft Word [34.5 KB]

Nous contacter et prendre rendez-vous

Cabinet de Chirurgie Vasculaire et Thoracique

11 rue du Dr Joseph Audic

BP 50020

56001 VANNES CEDEX

 

Tél : 02 97 62 56 36 

Fax : 02 97 62 56 96

Nos horaires d'accueil

 

Le secrétariat est ouvert du lundi au vendredi inclus de 9h à 12h30 et de 14 à 18 heures.

 

En dehors de ces horaires et en cas d'urgence, le chirurgien de garde peut être joint en téléphonant au standard de l'Hôpital Privé Océane au 0826 39 99 26

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© cabinet de Chirurgie Vasculaire et Thoracique